Partagez | 
 

 Ariablue en ville Girlz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariablue
Disparu dans l'outre-monde
Disparu dans l'outre-monde
avatar


MessageSujet: Ariablue en ville Girlz   Mer 12 Fév - 2:11

Le groupe avait posé les bagages pour une pause bien méritée.
Ariablue accompagnée de son chien regardait l'horizon les cheveux aux vents. Elle avait suivi son étoile qui brille si fort là haut dans le ciel et qui lui porte chance, ce qui l'avait amené à rencontrer les filles de ce regroupement.
Les filles de Lilith tel est son nom et dieu sait comment elles le portent bien de part leur courage, sensibilité, solidarité à toute épreuve mais surtout leur dangerosité si bien camouflée tel des roses et leurs épines.

Elle finit par s’asseoir pas loin de Snapblue, la femme souris, sa mère par adoption. Puis balaya du regard les 38 autres filles, toutes prêtes à refonder une nouvelle ville et à en découdre avec les choses à peines humaines qui errent dans ce monde désolé.
Elle pensait : "Peut m'importe de mourir à la fin, l'important c'est l'histoire et comment on la fait". Cette pensée reflète assez bien sa personnalité de mule, tenace et dure à la tâche, hésitante parfois mais elle ne lâche jamais le morceau tant qu'il lui reste un souffle de vie.

Perdue dans ses pensées, elle ne voyait pas le temps passer et pourtant l'heure du départ avait sonné, son chien qui était tranquillement lové sur ses genoux quelques minutes plus tôt commençait à s'agiter. Lui aussi avait hâte d'en découdre après ces mois d'errances à fuir les zombies.
Il était temps de ne plus fuir et de les affronter avec les meilleurs compagnons qui soient : les filles de Lilith.

Ariablue se leva alors et vit Mnemo qui encourageait les guerrières à se remettre en route. Elle prit sa place dans le groupe en regardant au loin, bizarrement le chemin à suivre suivait la direction de son étoile ça ne pouvait augurer que le meilleur.


J1 : Vue par Ariablue

Enfin arrivées au terme de notre voyage, chacune posa ses bagages au sol et commença à se chercher des emplacements pour dormir et installer ses petites affaires.

Ariablue accompagnée par son chien Prouvil se trouva un coin douillet mais pas trop (il faut pas non plus trop bien s'installer, on a vite tendance à oublier le danger). Elle ouvrit son pactage tranquillement en observant ses amies s'installer peu à peu.

Une fois ses petites affaires en ordre, Ariablue s'approcha de la zone centrale du début de ville ou le plan des sortie du jour était affiché et choisi une des directions.

Une fois dans le désert, elle entendis des voix qui tombaient du ciel et qui lui promettaient monts et merveilles, elle les chassa vite de son imagination prenant tout d'un coup peur ... Était elle folle ou cela était réalité? Ces voix exclusivement masculines la faisait douter... Surtout qu'elle s'était retrouvée à leur répondre... Il faudra qu'elle en reparle aux lilithes, voir si elle était simplement bonne à enfermer ou pas. Une fois en ville certaines filles lui ont confirmé avoir entendu ces voix. Serais ce alors vrai, il y aurais un autre groupe qui se serait monté? Ayant le même but que nous : survivre?

Il faudra qu'elle en apprenne plus sur eux qui sait ...


J2 et J3 : Suite de l'enquête et visite des souterrains

Ariablue se réveilla l'air embrumée, les souvenirs de la journée d'hier lui revenait peu à peu, il fallait qu'elle en sache plus! Il lui fallait comprendre au risque de devenir folle, son obsession : comprendre le monde qu'il l'entoure.

Son chien comme à l’accoutumé lui fit la fête, essayant de lui faire comprendre qu'il ne pensais qu'à sortir se balader. Elle se ressaisit alors et se dirigea vers la place centrale, Prouvil sur ses talons.

Sur place elle croisa Dol et Snap qui discutaient des directions prévue pour les sorties du jour. Elle se plongea dans la lecture des cartes.
"hummm visite des souterains, pourquoi pas! ça te va Prouvil?"
et Prouvil tout content couru tout autour de la zone
"on y va on s'équipe et c'est parti"

A la zone ou les filles avait entreposé les affaires, elle croisa Sooschroumph et lui dit "tu va à la ruine toi aussi?". elle lui répondit que oui et qu'elle était en charge de prendre les moules des serrures repérées la veille par Dolcounette et Ayesha. "très bien, dis Ariablue, Prouvil les ramènera au plus vite en ville à Kara, c'est elle qui est en charge des clefs et moi j'attendrais aux portes de la ruine que les filles nous rejoignent". Les deux s'éloignèrent tranquillement de la ville et suivirent le plan prévu.

Après avoir envoyé son chien avec les moules, Ariablue se remis a songer à ses mystérieuses voix entendues la veille nan décidément il fallait qu'elle trouve le fin mot de l'histoire et ces roses sorties de nulle part vestige d'un autre temps ... Le temps passait Prouvil mettait un temps fou à revenir, Ariablue commença à s'inquiéter lui serrait il arrivé malheur? Il fini par revenir plusieurs heures après exténué... Ariablue inquiète l'observa le chien paraissait avoir parcouru bien plus que les km les séparant de la ville .... Encore un mystère qu'il faudra éclaircir, Prouvil lui cache quelque chose ...

Elle finalisa la mission avec l'arrivée de KyraCrognon et de Mnemo puis rentra en ville.

Le lendemain fut une journée chargée qui commença par la surprise de ne pas trouver son chien au réveil, Prouvil n'arriva que quelques minutes plus tard.
"Que t'arrive il? décidément tu me cache des choses toi ... allez viens on a du travail on doit retourner explorer les souterrains l'avenir de la ville en dépend !".

Ariablue passa le reste de la journée à ce demander ou était donc passé son chien ce matin ... "Peut être que Kara pourrais me l'expliquer? il faudra que je la questionne" se dit elle ....


J4 : Errance en famille

Ariablue se réveilla pensive.
La veille au soir, Ariablue avait demandé à Kara si elle avait remarqué une attitude bizarre de la part de Prouvil durant la journée. Celle-ci lui avait confié qu’effectivement  celui-ci avait été long à arriver en ville et qu’il était arrivé avec des colis en plus que ce que je lui avais confié, colis provenant de la ville voisine. Ville peuplés que par des hommes qui c’étaient regroupé pour la même raison que nous mais qui eux avaient connaissance de notre existence… Ces confidences apportaient un nouvel éclairage de la situation… Elle n’était pas folle en fait, elle les avait réellement entendu alors ? Mais comment expliquer que Prouvil connaissait le chemin ? C’est sur ces interrogations que Ariablue s’allongea dans sa tente ….
Comme tous les matins, Ariablue se dirigea vers la place centrale.  
« Chouette, se dit elle en regardant les sorties prévues, je vais pouvoir être avec Snapblue aujourd’hui ! T’entends Prouvil ? On va faire un tour avec Troufize ! »
Et Prouvil remua de la queue en jappant joyeusement.
Ils partirent donc tous de concert en expédition, en chemin Aria fit part de ses constatations à Snap.
En réfléchissant ensemble elles arrivèrent à la conclusion suivante : Prouvil avait lui vu les gars que Aria avait juste entendu et avait profité que sa maitresse le renvoie en ville pour les suivre. Et certains citoyens de cette ville avait remarqué son manège et lui avait alors confié leurs colis…
Aria se tourna alors vers Prouvil et lui dit : «  Alors c’était ça ton manège ! »
Prouvil se recroquevilla et fit des yeux de cocker triste.
« Allez viens là, je t’en veux pas va »
S’en suivi une partie de calinoux et de jeux qui peuvent paraître déplacés dans ce monde si désolé mais qui font la grande complicité entre l’apprivoiseur et son chien.
Néamoins, il restait une énigme à résoudre … Pourquoi Aria n’avait pas vu ces hommes en question ? ….
Le soir même Opaline fit un discours en ville, sur la nécessité de croire en nous et en Lilith et de ne pas se laisser abuser par ces 40 hommes si proches.

J5 : La sortie ruine avec maman Snap

Ariablue se réveilla sereine, la ballade d’hier avec maman Snap et Troufize lui avait fait un bien fou ! Par la fenêtre la lune brillait encore ainsi que son étoile guide, il fallait se lever tôt aujourd’hui la journée était chargée, un autre souterrain avait été découvert hier un hôpital apparemment. On devait trouver des plans essentiels à notre survie à l’intérieur. La veille un plan avait été fait pour gérer son exploration et elle était en charge avec Soo et Snap d’y aller en éclaireur.
Elle s’habilla en conséquence, c’est dingue ce qu’il faisait froid dans ce désert la nuit … Et encore plus froid dans son cœur, elle ne savait pourquoi … Le stress de l’exploration, le mystère des ces hommes, la mise en garde de Opaline, les zombies pas loin, …
Comme aux habitudes, elle rejoignit les filles sur la place centrale équipée de pied en cap et accompagnée de Prouvil qui comme à son habitude était en pleine forme et courrais partout en faisant la fête à Soo , Snap et en embêtant Trouvize qui n’avait pas le cœur à jouer tout comme sa maitresse. En effet Snap et son chien n’aimait pas les ruines, cette sensation d’enfermement … Aria rassura Snap du mieux qu’elle put et le petit groupe se mit en route accompagné des aboiements joyeux de Prouvil.
Une fois sur place Aria entra la première accompagnée de 4 chats mignons, la visite se déroula sans soucis particulier sauf une forte présence de ces choses ayant gardé une vague apparence humaine. A sa sortie, elle rejoigna Snap dont le teint avait blêmi en entendant le bruit des combats.
« fifille ça va ils ne t’ont pas blessée ? »  dit Snapblue l’air inquiète
« Tout va bien maman n’aie crainte, les chats ont été vaillants regarde un seul a trépassé. Soo c’est à ton tour bon courage à toi » dis Aria
Soo s’engagea à son tour dans la ruine, à sa sortie elle annonça qu’elle avait eu de rudes problèmes de visibilité. Il faudrait prévenir les suivantes, ce que la technicienne fit.
Elles restèrent une partie de l’aube ensembles, puis au petit matin Soo et Aria durent abandonner Snap sur la zone. Les au revoirs entre les deux chiens furent émouvants mais moins que la mère et sa fille. Aria fit du mieux qu’elle peut pour rassurer Snapblue et lui dire que les autres ne tarderaient pas à arriver mais elle n’était pas sereine.
Aria mis à profit cette journée de fouille pour faire son introspection et se remémora un échange avec l’un de ces inconnus : Il s’interrogeait sur la raison pour laquelle je l’avais fui en disant que j’entendais des voix… Pour lui je ne le voyais pas par la faute d’un traumatisme ….
« Oh Lilith, oh mon étoile guidez moi ! Je suis perdue, que dois-je faire ? Que dois-je en penser ? »
L’étoile brilla d’une lumière rassurante comme en réponse aux inquiétude de la jeune fille et Prouvil inquiet pour sa maitresse se rapprocha d’elle pour lui communiquer sa chaleur corporelle.
Ariablue tapota le crane de son chien.
« Brave Prouvil tu es toujours là quand j’ai besoin de toi »
La fin de la journée se déroula sans encombre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ariablue
Disparu dans l'outre-monde
Disparu dans l'outre-monde
avatar


MessageSujet: Re: Ariablue en ville Girlz   Mar 18 Fév - 1:32

J6 : Effervescence et dissension chez les filles de Lilith

En ce beau matin c’était l’effervescence du côté de la banque des filles de Lilith : Kayamina et Opaline allaient tout risquer pour trouver des plans essentiels à notre survie en mettant leur vie en danger en dormant dehors plusieurs nuits consécutives.

Aria n’aurait pas aimé être à leur place pour tout l’or du monde, même si elle aime les ballades dans l’outre-monde le confort du camp et la compagnie des filles lui manquerait trop.

Chaque fille y allait de son conseil, son encouragement, son grigri pour porter chance aux deux ermites chevronnés.

Ariablue quand à elle fit une prière à son étoile : « toi si loin et si bienveillante guide les et protège les dans les épreuves qu'elles auraient à franchir »

Quoi qu’il en soit la journée se déroula comme d’habitude avec son lot de bonnes et mauvaises surprises. Notamment la trouvaille de plans de chantiers qui permettront d’alléger la tâche des courageuses ermites.

Une journée somme toute très banale si ce n’avait été la dissension qui régnait en ville autour des colis reçus par les filles. Elle n’avait plus rien reçu depuis le jour ou elle c’était crue folle, ce n’est pas que ça lui manquait, mais elle n’avait toujours pas pu résoudre cette énigme … Beaucoup d’entre elles disaient que c’était pour nous diviser, tandis que les autres se tournais vers leur ville espérant recevoir des messages …

« Lilith ! Ne peux-tu rien faire pour tes filles ? Pour qu’elles  retrouvent leur légendaire solidarité ? Les aider à comprendre le but de ces étrangers ? Qu’attends tu de nous Lilith ! » dit elle

Sur cette prière Aria se coucha, Prouvil vient la rejoindre roulé en boulle au pied de son matelas. Assurément il ressentait le mal-être de sa maîtresse et cela le peinais grandement… Il s’endormit espérant que la journée de demain serai moins rude pour les nerfs des 40 guerrières.

Dans la nuit claire l’étoile brillait, bienveillante…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ariablue
Disparu dans l'outre-monde
Disparu dans l'outre-monde
avatar


MessageSujet: Re: Ariablue en ville Girlz   Mar 18 Fév - 1:33

J7 : Une journée étrange

Prouvil s’éveilla, voyant sa maîtresse endormie, se mit en tâche de la réveiller.

« hmmm Prouvil laisse moi encore dormir un peu » répondit elle

Et Prouvil de japper et courir partout dans la tente.

« Tu sais bien qu’aujourd’hui on ne sort pas pourtant »

Le chien insista, il ne comprenait pas … Comment ça on ne sort pas !  Décidément cette histoire de rose n’était vraiment pas une bonne chose, il ne reconnaissait plus Aria … Elle si forte de caractère, toujours dans l’espérance et l’attente du lendemain était devenue mélancolique et regardais vers le passé. Dans un recoin de sa tête de bichon, il se dit qu’il fallait absolument qu’il lui change les idées. Afin qu’elle redevienne la guerrière qu’elle avait toujours été.

Lassée par les manoeuvres de Prouvil, Aria fini par se lever et par mettre de l’ordre dans la tente.

Mais que fait-elle ? Prouvil sentais bien que cette journée serait différentes des autres.

Enfin on sortait de la tente, ce n’est pas trop tôt ! Il allait enfin pouvoir gambader et se dérouiller les pattes !

Il gambada joyeusement autour d’Aria. Ce qui la fit sourire.

« Toi tu as toujours la pêche hein ! Allez viens, on va juste faire un petit tour avec maman Snap et Troufize.»

A ces mots Prouvil bondit de joie ! Il allait pouvoir jouer avec son ami et lui demander conseil par rapport à sa maîtresse.

Quelques instants plus tard, on entendit par le talkie qu’Aria portait à la ceinture, Opaline annoncer qu’une scie avait été trouvée.

Et Prouvil ne compris pas pourquoi les deux femmes bondirent de joie… Pourquoi cette nouvelle avait autant d’influence … Avec un peu de chance, la lueur d’espoir que cette nouvelle avait rallumé dans le regard de sa maitresse, ne s’éteindrait pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ariablue
Disparu dans l'outre-monde
Disparu dans l'outre-monde
avatar


MessageSujet: Re: Ariablue en ville Girlz   Mar 18 Fév - 1:35

J16 Une curieuse habitude (1/2)
Spoiler:
 

Prouvil avait constaté un changement d’habitude chez sa maîtresse depuis la fin du jour 8, chaque soir après avoir fini sa journée aux chantiers et avoir rangé ses affaires, elle s’asseyait dans un coin de sa maison et se mettait à frotter un bout d’écorce de souche pourrie avec un morceau de bois carbonisé …
Que se passait-il ? Quelle curieuse habitude … Ça faisait maintenant 1 h que sa maîtresse était pensive là à frotter ce bout de bois contre l’écorce, Prouvil en avait assez.

Il se dirigeât vers sa maîtresse en couinant d’un air de dire :
« dis maîtresse, je suis là moi, tu m’oublie »

Aucune réaction de sa part, il se mit en tête de tenter de la déconcentrer en lui touchant le bras du bout du nez.

« Prouvil, petit coquin, tu vois bien que je suis occupée on jouera après » dit elle en lui caressant la tête

Enfin une réaction de sa part !

rha voila qu’elle remet ça !

Tout penaud, il se roula en boule à ses pieds.

Une petite demi-heure plus tard Ariablue s’étira.

« Une bonne chose de faite ! Pauvre Prouvil je t’en donne du fil à retordre hein » dit elle en posant ses écorces.

Elle s’éloigna, sur les tablettes on pouvait lire les lignes suivantes :

Citation :
Jour 8 : Retour des ermites en camping lointain et dépose des en camping proche des ermites restant en ville :

Aujourd’hui j’ai accompagné l’expédition de dépose de Kalitia sur le mini-market, ça me fait bizarre de l’abandonner comme ça …
Prouvil me regardais d’un air mécontent… Dès fois je me demande si ce chien n’est pas ma bonne conscience …

Au talkie on a entendu l’appel au secours de Opaline et Kayamina, les zombies les empêchaient de rentrer seules de leur campement. C’est la courageuse gardienne Lou qui est allée à leur rencontre pour les faire rentrer sans encombre.

Quelques instants plus tard nouvelle alerte, c’était FayeFaye et Oma qui après 2 nuits dans l’outre-monde se trouvaient dans le même cas que Opaline et Kayamina : coincée sur le retour, ainsi que Ciboulette partie en exploration lointaine coincée sur un bâtiment. Le sauvetage fut compliqué mais réussi quand même avec brio.

Quelle journée ! C’est dans ces moments là qu’on voit la solidarité à l’œuvre chez les filles de Lilith.

Citation :
Jour 9 : Déplacement de Kalitia et dépose de Fayefaye en camping :

Ce jour, j’ai été en charge de faire partie de l’expé de déplacement de Kalitia, heureuse de la retrouver en vie sur le mini-market, inquiète pour elle lorsqu’on l’a laissée sur l’abri. Pourtant elle me disait : t’inquiète pas tout va bien se passer, j’ai l’habitude Aria. Rien n’y faisait, je n’aime pas laisser une de mes sœurs derrière moi …

Pendant ce temps là Snapblue et Jinie déposaient Fayefaye sur le relais … Ayesha s’apprêtais à sortir accompagnée de Yonali pour son exploration lointaine lorsqu’un cri d’alerte raisonna dans les talkie « problème de camping  … apportez un stéro à Fayefaye au plus vite … ».

Le temps de réajuster la mission et Ayesha était en chemin et ramena tout ce petit monde à la maison ou sur son emplacement de camping.

Citation :
Jour 10 : Découverte du phare

La veille, tout avait été préparé pour un ultime camping de Fayefaye mais grâce aux expéditrices qui avait trouvé un morceau de papier dans un vieux porte document, il fut annulé.

En effet ce bout de papier décrivait une installation qui allait faciliter la vie des campeuses : Le phare. Ce bâtiment avait la propriété d’effrayer les zombies et donc de détourner leur attention des campeurs. Une bonne nouvelle pour les ermites, ou pas car ça signifiais encore plus de travail en camping proche.

A part cet évènement rien de spécial, la ville s’organise calmement chacun trouve sa place et l’effervescence autour des roses se calme peut à peut.

C’est aussi le début d’une première veille faite par Ozimandias, dure tâche d’être une gardienne. Je ne suis pas mécontente qu’on ne me demande pas d’aller sur les remparts.

Citation :
Jour 11 : les jours passent et se ressemblent

Aujourd’hui, on m’envoie encore déposer une de mes sœurs en camping … J’ai toujours autant de mal à les laisser dehors, mais je me laisse croire que mon étoile les protégera…
De toute façon on n’a pas le choix, si on veut survivre il nous faut des plans datant de l’époque avant l’apocalypse avant que les hommes détruisent tout ce qui était bon en ce bas monde …

Orage n’est pas la seule à camper, Kalitia et Mawie le font aussi … mais bon normalement c’est la dernière fois de la ville pour elles toutes.

Je me demande quand même pourquoi elles aiment dormir dehors comme ça … Un jour faudra que je tente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ariablue
Disparu dans l'outre-monde
Disparu dans l'outre-monde
avatar


MessageSujet: Re: Ariablue en ville Girlz   Mer 19 Fév - 1:54

J16 Une curieuse habitude : suite et fin (2/2)

Citation :
Jour 12 : Punition et liesse au sein de la cité

Aujourd’hui, une fois encore on m’a reproché de trainer à l’établissement de mon taudis … Mais quand est ce qu’elles vont comprendre qu’un apprivoiseur ça vis pour et par le désert …
Prouvil m’as encore regardé de travers toute la journée et m’as obligée à me réveiller tôt comme à notre habitude. Forcément lui  il ne comprend pas l’intérêt de bricoler à l’intérieur …
Mais bon on a pu aller faire un petit tour dehors quand même, donc il a vite retrouvé sa gaieté et moi j’ai pu échanger avec les ermites qui nous ont accompagnées. Camper pour la ville ça à l’air sympa de la façon dont elles en parlent.

Un autre vieux porte document à été trouvé, avec un morceau de papier jaune à l’intérieur. Après analyse de Mnemo c’était le plan d’une tour : la tour des gardiennes. A l’annonce de ses propriétés ce fut la liesse dans la cité. En effet ce bâtiment devrait nous donner un peu de répit.



Citation :
J13 La ville trouve son rythme et une pierre deux coups

On voulait à nouveau me bloquer en ville, pour moi c’étais hors de question ! Du coup journée chargée aujourd’hui : grosse expédition et amélioration de mon chez moi, je suis fatiguée mais Prouvil est content.

Du côté de la ville rien de spécial à noter, tout se déroule comme si on avait toujours vécu ainsi comme si les moches qui attaquent chaque nuit avaient toujours existé…

Mais derrière le masque de sérénité que nous affichons toutes se cache une part de peur de l’avenir. Ils reviennent toujours plus nombreux jusqu’à quand pourrons nous tenir…


Citation :
J14 De nouveau coincée en ville et maman Snap en danger

Ce jour je n’ai pas pu faire autrement, il fallait que je renforce mon chez moi à nouveau obligée de rester en ville, à fouiller des zones depuis longtemps épuisées pour sortir quelques malheureuses ressources …

Quelques seconde après mettre rendue à un kilomètre de la ville, j’entendis Snap m’appeler à l’aide sur mon talkie : « fifille, j’ai oublié mon matériel de sortie, j’ai besoin de toi ! ». Ni une ni deux je suis allée la secourir, comme quoi une punition peut s’avérer bénéfique.

Niveau ville rien de particulier à noter à part la veille de Keres et Petronille qui s’étaient portées volontaires pour nous protéger. Brrr je n’aimerais pas être à leur place.


Citation :
J15 Sortie en famille et découverte de l’armurerie

Aujourd’hui encore 3 gardiennes allaient nous protéger, du coup elles ont eu le droit de faire une longue sortie dehors.

Quand à moi c’était une sortie classique avec Snapblue et Claire, il y avait aussi Oma et Harusama avec nous. Prouvil était comme fou, il adore les sorties avec Troufize…

En ville le plan de l’armurerie est trouvé, ça va nous permettre d’améliorer l’arsenal des veilleuses. Une bonne chose et encore une bonne raison pour oublier la réalité de ce qui nous attend ce soir.


Citation :
J16 La veille toujours la veille et Ayesha et les mse

Quelle drôle de journée ! Aujourd’hui c’est 7 gardiennes qui ont été désignées pour nous préserver des zombies qui passeraient au-delà de nos défenses. La pression monte de plus en plus autour de nous … L’avenir paraît de plus en plus incertain.

Certaines d’entre nous s’alcoolisent ou se droguent pour tenir le coup.

Ayesha est constamment terrorisée, effet secondaire de la drogue qu’elle doit prendre pour tenir le coup … Ce jour elle a travaillé comme une perdue pour finir les chantiers urgents. On l’a entendu parler à ses médicaments en leur disant « mes précieux …. ».

Ca m’inquiète et me perturbe, pourquoi oh Lilith pourquoi devons nous subir toutes ses épreuves ! N’abandonne pas tes filles Lilith ! Nous sommes fortes mais nous avons besoin de toi …

En ces heures sombres, perdure heureusement une part de camaraderie et de franche rigolade. Surtout avec les discours incompréhensibles des gardiennes veilleuses et leurs actes manqués …

Néanmoins plus ça va moins je suis capable d’envisager un avenir radieux pour notre communauté ! Mais bon ce qui compte c’est le chemin, j’espère que mon étoile ne me fera pas défaut !

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ariablue en ville Girlz   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ariablue en ville Girlz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Vos écrits RP-